Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Migrations

Un migrant discute avec un policier à la gare de Budapest le 1er septembre 2015.  © AFP PHOTO / ATTILA KISBENEDEK

La Problématique

Depuis 2013, la crise migratoire a cristallisé le débat public en Europe. Les images et les récits de ces tragédies humaines imprègnent les mémoires, mais alimentent également les fantasmes. Le débat qu’elles suscitent –celui de la « vague migratoire » sur fonds d’enjeu politique - ont jeté un voile sur la nature pourtant très diversifiée du mouvement global des populations. Environ 1 milliard de personnes vivent aujourd’hui dans un pays hôte. Une personne sur sept a migré de façon légale ou illégale, volontaire ou contrainte ; pour raisons économique, politique, sécuritaire ; par opportunités d’études supérieures et de formation, pour un rapprochement familial, ou simplement pour « une migration de confort ».

Dans un contexte aussi polarisé, le rôle des médias et des journalistes est extrêmement complexe et sensible. Au risque de se voir indexés, ils doivent pratiquer un journalisme responsable qui a pour ambition de comprendre, faire comprendre, de lutter contre les préjugés, les manipulations et les stigmatisations, et stimuler un dialogue apaisé entre tous les acteurs (politiques, Société civile, forces de sécurité, citoyens).

Reportage d’une journaliste de Studio Tamani dans les rues de Bamako, Mali, septembre 2016. © Fondation Hirondelle / Sébastien Rieussec

Notre approche

La Fondation Hirondelle, implantée dans les pays parmi les plus concernés par les mouvements de populations, développe une approche pragmatique de la thématique et adapte des solutions médiatiques en fonction des cibles d’audiences et des vecteurs de communication les plus appropriés :

  • Délivrer une information générale et encourager le dialogue auprès du plus grand nombre grâce à des reportages d’actualités, des magazines ou des débats interactifs à travers l’ensemble des médias Hirondelle, nos médias partenaires et réseaux de diffusion.
  • Délivrer une information et communication spécifiques auprès des populations qui sont dans le cycle de la migration : candidats au départ, familles et entourages qui désirent être éclairés sur les démarches, les opportunités et les risques ; migrants sur leur chemin qui sont attentifs à leur sécurité et aux services d’accueil disponibles ; et populations d’accueil avec qui le dialogue et l’échange doivent être favorisés pour faciliter la cohabitation et lutter contre les discriminations.

La Fondation Hirondelle développe des partenariats avec Terre des Hommes, avec qui elle a produit en 2015 un magazine spécifique « Tous les enfants du Mali » traitant notamment de la protection des enfants migrants ; et l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) en réalisant depuis 2016 pour la plateforme « Iamamigrant » des portraits de migrants qui racontent leur parcours, leur motivation, leurs conditions d’intégration dans leur pays d’accueil ou leur retour vers le pays d’origine.

 

Résultats

  • Les populations comprennent les enjeux migratoires, les démarches et règles administratives, les opportunités et les risques.
  • Les populations migrantes ont accès à une information factuelle tout au long de leur chemin, et notamment les risques sécuritaires, d’escroquerie et de trafic humain.
  • Les responsables politiques et les différents acteurs participent activement et sereinement au débat public, à la recherche puis à la mise en œuvre de solutions réalistes.
  • Une culture de dialogue apaisé et équilibré est entretenue pour faciliter la compréhension mutuelle et la cohabitation entre les populations d’accueil et les populations migrantes, et lutter contre les préjugés, l’exploitation et les stigmatisations.

 

Exemples et témoignages

  • Plateforme de l’OIM « Iamamigrant » : https://iamamigrant.org/fr

    Iamamigrant

    Plateforme de l’OIM « Iamamigrant »
    Voir le lien
  • Jeunes auditeurs de Studio Tamani à Bamako. © Fondation Hirondelle / Mamadou Ouattara

    Au Mali

    Magazine « Tous les enfants du Mali »
    Voir le lien
  • Migrants secourus par un bateau en Méditerranée, mai 2016. © AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

    Au Mali et au Niger

    Reportages de nos programmes au Mali et au Niger :
    Lien 1, Lien 2, Lien 3