A+ A A-

L'actualité de la Fondation Hirondelle

Appui à la Radio Télévision du Burkina : un bilan fructueux après 18 mois

09-02-2017

Plus de 160 journalistes et techniciens formés, 23 grands reportages produits, 4 séminaires publics organisés sur le futur de la diffusion du service public, 4 enquêtes d’audience qualitatives et quantitatives… Ces quelques chiffres illustrent le travail de la Fondation Hirondelle au cours des 18 derniers mois en appui à la Radio Télévision du Burkina Faso (RTB).  

Lire la suite

La Fondation Hirondelle reçoit le 5ème prix Fondation Ousseimi de la Tolérance

27-01-2017

La Fondation Ousseimi décerne son 5ème Prix de la Tolérance à la Fondation Hirondelle. La remise du prix aura lieu le 29 mars prochain à Genève. Cette distinction salue, selon les mots du Président Fondateur Khaled Ousseimi « une œuvre véritablement unique dont l’action désintéressée, impartiale et neutre en faveur de la liberté et de la vérité dans les médias a contribué de façon décisive, dans plusieurs pays, à promouvoir un monde plus tolérant, moins haineux et plus objectif car mieux informé. La Fondation Hirondelle a ainsi directement – et parfois même indirectement – aidé à cicatriser les plaies et...

Lire la suite

Studio Kalangou : une année au service de la population du Niger

20-01-2017

Studio Kalangou, le programme d’information de la Fondation Hirondelle au Niger, a fêté son premier anniversaire le 18 janvier 2017. Un an plus tôt, le lundi 18 janvier 2016, l’équipe composée de journalistes et techniciens nigériens, encadrés par le Rédacteur en chef et la Représentante de la Fondation Hirondelle au Niger démarrait la production des premiers journaux de Studio Kalangou en haoussa, zerma et français.

Lire la suite

A la Une de nos médias

JusticeInfo.net: La semaine de la justice transitionnelle : en Afrique, justice nationale et interna…

20-02-2017 Actualité

Cette semaine, l’Afrique et les Africains ont montré que la justice internationale souvent décriée sur le continent pouvait être complémentaire de la justice nationale et souveraine. Ainsi, la République centrafricaine a finalement choisi un procureur qui présidera la Cour Pénale Spéciale, un tribunal mixte fait de magistrats internationaux et centrafricains, première pierre d’un long processus de justice transitionnelle dans ce pays divisé et ravagé. Le Président Touadéra a retenu un juriste et militaire congolais Toussaint Muntazini Mukimapa (et auteur d’un article publié par JusticeInfo.net sur la complémentarité entre la Cour Pénale Internationale et le système juridique dans son pays). La nouvelle cour a...

Lire la suite

RDC: Le Rassemblement de l’opposition lance les discussions sur la succession d’Etienne Tshisekedi

20-02-2017 Actualité

Les leaders du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ont entamé dimanche 19 février à Kinshasa les discussions sur la succession du président du comité des sages de cette coalition de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février à Bruxelles (Belgique). Un des participants à cette rencontre, Bruno Tshibala, secrétaire général adjoint de l’UDPS et porte-parole du Rassemblement, indique qu’une commission technique a été mise sur  pied pour réfléchir sur cette question. Elle est notamment chargée de définir le profil du candidat et de faire rapport à la plénière de la plate-forme, qui lèvera les options définitives. Bruno...

Lire la suite

Studio Tamani (Mali): Gao : incertitudes autour de la reprise du MOC

20-02-2017 Actualité

Un mois après l'attaque meurtrière contre le camp du Mécanisme opérationnel de coordination à Gao, les patrouilles mixtes devraient débuter aujourd'hui. Le chef d'Etat-major des armées, qui a effectué une visite dans la localité, se montre « confiant » et salue « la bonne ambiance entre les combattants ». Mais les tensions survenues ce week-end entre la CMA et le gouvernement autour de l'installation de l'autorité intérimaire à Kidal, devraient impacter le calendrier des patrouilles mixtes. C'était l'une des principales conclusions de la rencontre de haut niveau pour la mise en œuvre de l'accord tenue à Bamako : l'installation des autorités...

Lire la suite

Radio Ndeke Luka: RCA : La population de Bambari entre le marteau et l’enclume

20-02-2017 Actualité

Sous pression d’Ali Darass, chef de l'UPC, les habitants, les commerçants et les vendeuses ont été contraints ce lundi à faire un sit-in devant la base de la Minusca. L’objectif : empêcher son départ de la ville. Du coup, la population se dit être prise en otage. « Hier matin Ali Darass a réuni toutes les autorités locales pour les manipuler et les corrompre concernant son départ de la ville », a souligné un habitant sous couvert de l’anonymat. D’après ce témoin, Ali Darass a intimé l’ordre à la population de se «mobiliser et de manifester contre la Minusca ». Une « décision ferme et catégorique » a été imposée...

Lire la suite