Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Notre actualité

Un journaliste de la radio Vuvu Kieto, partenaire de la Fondation Hirondelle, en reportage dans la province du Kongo Central, en RDC. ©Gwenn Dubourthoumieu / Fondation Hirondelle Un journaliste de la radio Vuvu Kieto, partenaire de la Fondation Hirondelle, en reportage dans la province du Kongo Central, en RDC.

La Fondation Hirondelle soutient 105 radios en République démocratique du Congo. Formation, programmes à diffuser, activités génératrices de revenus… Quel est l’impact de ces activités ? Voici quelques témoignages recueillis au cours de l’année écoulée.

Donatien Muamba Mudila, Directeur de la Radio Télé Fraternité / Bwena Muntu, dans la province du Kasaï-Oriental :  « nous avons reçu en cash plus de 1.000 dollars américains provenant des campagnes de sensibilisation menées par Hirondelle Communication. Cette somme a couvert plus de 10% de nos charges de gestion et représente environ 13% de nos recettes locales. Elle nous a permis de :
- Compléter l’enveloppe salariale de nos agents (à partir du mois de mai jusqu’en septembre 2017) ;
- Payer quelques équipements et consommables (fournitures) au niveau de la technique et de la Rédaction ;
- Organiser la session du Conseil d’Administration en date du 27 septembre 2017.

« Mon corps, ma dignité » c’est un magazine (produit par la Fondation Hirondelle en RDC et diffusé par le réseau des radios partenaires, NDLR) qui a laissé des souvenirs surtout dans des milieux scolaires et universitaires. Nous avons trouvé des jeunes filles engagées dans des discussions et se donnant des conseils entre elles sur base des messages contenus dans des dépliants distribués et à travers les sports qu’elles ont suivis à la radio.
Une étudiante a témoigné en disant : « je ne m’intéressais jamais à la radio, moi c’était toujours la télévision. Mais le fait que vous m’avez donné les heures et les fréquences des radios sur les flyers, m’a permis de m’y référer chaque fois qu’il était temps de suivre ces feuilletons. Si je suis pas à la maison pour ouvrir le grand poste récepteur, j’utilisais mon téléphone avec écouteurs, même en cours de route ».

Serge Nguizani, coordonateur de la radio Centrale FM à Kinshasa : « Nous avons acheté un Zoom audio (enregistreur numérique, NDLR) et quelques dictaphones pour notre rédaction ainsi nous avons effectué les entretiens de nos équipements et les paiements des primes de nos techniciens. Cet argent (généré par les campagnes de communication développées par la Fondation Hirondelle, NDLR) représente à peu près 15% de nos recettes  mensuelles.
Au sujet des magazines « Mon corps, Ma dignité », certains de nos auditeurs demandaient lors de nos animations matinales si l’émission passait chaque jour et que si possible ça soit à téléphone ouvert pour qu’ils posent des questions directement au docteur sur les causes et conséquences des violences sexuelles. Notre partenariat nous a aussi beaucoup aidés pas seulement financièrement mais aussi avec des productions de qualité qui ont aidé notre programme journalier et quotidien. Donc c'était aussi très avantageux pour nous et on espère que cela va continuer encore pour longtemps. »

Léon Nzita, directeur de la Radio Boma, à Boma dans l’Ouest de la RDC : « Le partenariat que nous avons avec Fondation Hirondelle nous profite beaucoup dans l'amélioration de la qualité de notre travail tel que témoigné par bon nombre de nos auditeurs. La Fondation Hirondelle, un partenaire qui nous apporte et l'argent et l'expertise. Ce partenariat nous a aidé  à :
-    Augmenter tant soit peu le revenu de nos agents
-    Nous acheter un groupe électrogène en remplacement de celui tombé en panne
-    La réparation de notre émetteur qui a connu une panne
    Organiser la mise à niveau de nos journalistes en nous inspirant du modèle de la Fondation Hirondelle
-    Grandir notre confiance et crédibilité vis-à-vis de nos auditeurs et autres acteurs sociopolitiques.
Madame Gertrude TSUNGU DIAMBU, habitante de Boma nous a appelés au mois d’Août pour nous témoigner ceci : « Lorsque je suivais les magazines FEMMES ET ELECTIONS (produits par l’équipe de la Fondation Hirondelle en RDC et diffusés par ses radios partenaires, NDR) , j’étais émerveillée de suivre les témoignages des grandes personnalités comme Jeanine Mabunda et consorts. Cela m’a encouragée à m’enrôler pour devenir demain candidate, car les autres aussi étaient comme moi ».

Jacques Kikuni, directeur de la radio Muungano à Béni, dans l’Est de la RDC : « Ce partenariat nous a rapprochés de nos auditeurs. Il sied de préciser que la qualité des programmes, les contenus et les supports diffusés sur notre radio ont contribué longuement et largement au changement de comportement de certains de nos auditeurs dans la région de Beni. Des productions ayant trait à la démocratie, l’éducation civique, les droits de l’Homme, le genre, les femmes, l’agriculture, les droits civiques, la santé et autres, ont édifié plusieurs auditeurs car notre radio se trouve au point de grands événements caractérisant notre pays.
Ce partenariat contribue aussi à l’amélioration de la qualité des contenus. Nous sommes fiers d’avoir obtenu et diffusé des supports montés et traités avec plus de professionnalisme. Cela a aussi entrainé une conséquence positive dans notre trésorerie. Nous avons pu changer certains matériels de notre cabine technique. Au cours de ces dernières années, nous avons pu remplacer également notre kit informatique, doter la rédaction de deux laptops et équiper la régie d’antenne d’un kit informatique. »